En 1866, Désiré Boizet et J.B. Courtois s'associent pour créer "Les Vernis Boizet". Ils installent l'usine à Ecordal, petite commune ardennaise située à quelques kilomètres de Attigny et commencent la fabrication de terres colorantes, très utilisées pour les vernis.

L'usine fonctionne alors avec une roue à Aubes sur le ruisseau
"Le Foivre", qui passe juste à côté.

 
"La Roue à Aubes"

En 1928, on remplace la roue par un moteur Diesel de marque Winterthur, beaucoup plus puissant, qui permet ainsi d'augmenter la productivité de l'usine.

En 1950, l'électrification de l'usine se fait en même temps que la commune. Les broyeurs prennent alors la place des meules. Ces mêmes broyeurs fonctionnent toujours aujourd'hui.

En 1992, après le départ en retraite de Jean Boizet, dernier successeur des Vernis Boizet, la société "Le Moulin à Couleurs" rachète l'usine.

En 1996, afin d'élargir sa gamme de produits, Le Moulin à Couleurs rachète les Etablissements Lechiche, situés à Auxerre. On parvient désormais à une palette de 85 teintes.

 

(
index) (notre gamme) (utilisations) (nos références) (nos services)